Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Metal Universe

Metal Universe

Live-reports - chroniques - interviews

Publié le par Nicolas Pons
Publié dans : #chronique, #stone sour

Six mois à peine après le très bon House Of Gold & Bones Part 1 et des adaptations en comic book de l'album par Richard Clark et Corey Taylor, Stone Sour revient plus puissant que jamais avec la deuxième partie du double album.

Produit par David Bottrill (Mudvayne, Muse, Dream Theater…), ce nouvel opus commence par "Red City", un titre très sombre qui démarre calmement et qui se termine en tonnerre de decibels. S’ensuit "Black John", un morceau entrainant et le magnifique "Sadist".

Les titres sont repartis en deux catégories : d’un côté des morceaux assez « calmes » comme "Blue Smoke", "The Congratulations" ou l’excellent "Do Me A Favor" (premier single de l’album) et des morceaux plus bourrins comme "Peckinpah" qui me fait penser à du Lamb Of God, "Stalemate" (mon titre favori de l’album) ou "Gravesend".

Musicalement, c’est du pur Stone Sour. Le duo de guitares Root/Rand est impeccable (aussi bien en rythmique qu’en solis), la basse de Rachel Bolan est puissante et le jeu de batterie de Roy Mayorga est carré. Et que dire de la voix magnifique de notre cher Corey Taylor ? Grand technicien vocal, il n’hésite pas à modifier sa voix entre chant clair et hurlements.

La saga House Of Gold & Bones s’achève donc par le morceau éponyme où on peut y entendre au début une foule scander "RU486" (référence à la première partie) et de nombreux passages nous rappelant "Gone Sovereign" et "Absolute Zero", les deux premiers morceaux de la partie 1. La boucle est donc bouclée en beauté, et je pense qu'il sera difficile de faire mieux après ce double album.

Stone Sour nous délivre là un disque qui complète parfaitement la première partie du double album. Certes, les compos ressemblent à celles de la partie 1, mais elles sont juste énormes, ce qui rend l’album agréable à écouter. En prime, l’album est accompagné de la suite de l’histoire écrite par Corey Taylor et d’un très bel artwork. Et pour celles et ceux qui veulent construire la House Of Gold & Bones, vous pouvez en assemblant les deux disques.Honnêtement, je pense que cette deuxième partie de la saga House Of Gold & Bones est bel et bien mon album préféré de la discographie de ces cinq mecs venant de l’Iowa. Un album de grande classe métallique comme je les aime !

9/10

Line-up :

Corey Taylor : Chant

James "Jim" Root : Guitare soliste

Josh Rand : Guitare rythmique

Rachel Bolan : Basse

Roy Mayorga : Batterie

Photos : DR

PS : Vous pouvez lire ma chronique de la partie 1 ici.

Chronique de "House Of Gold & Bones Part 2" de Stone Sour
Chronique de "House Of Gold & Bones Part 2" de Stone Sour

Commenter cet article