Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Metal Universe

Metal Universe

Live-reports - chroniques - interviews

Publié le par Nicolas Pons
Publié dans : #memories of a dead man, #chronique

Memories Of A Dead Man est un groupe originaire la région parisienne. Le groupe qui officie depuis 2006 délivre un Metal ambiant empreint de finesse et teinté de sonorités Post Hardcore/ Screamo sans concession, et a l'efficacité certifiée! En effet, ces gars là ont eu l’honneur de partager l’affiche avec bons nombres de pointures nationales comme The Arrs, Zuul Fx, Balck Bomb A et des groupes de renommée mondiale comme Sonic Syndicate et Devil sold His Soul.

Mélangeant diverses influences, Memories Of A Dead Man manipule différents ingrédients pour créer un son hybride, un chaud-froid permanent oscillant entre envolées captivantes et rythmiques dévastatrices et mélodies. Après trois albums et quelques changements de line-up, Memories Of A Dead Man revient sur nos platines avec un nouveau disque intitulé V.I.T.R.I.O.L.

Enregistré et mixé par Etienne Sarthou (Aqme, Grymt…) et mastérisé en Suède par Magnus Lindberg (Cult Of Luna, August Burn Red, PoisonThe Well…), ce nouvel opus s’ouvre tout en douceur avec "Tomorrow, at Dawn". Premier extrait de l’album, ce morceau commence par quelques notes de guitare et s’embrase assez rapidement ! S’ensuit "On The Heights Of Despair", titre qui commence de façon très énergique, puis "Under The Cross".

On peut diviser V.I.T.R.I.O.L en deux catégories de morceaux. D’un côté nous avons les titres qui commencent calmement et qui s’énervent ensuite, comme "Good Morning Child", le magnifique "Ode To Myself" ou "I.N.R.I". Et de l’autre, nous avons les titres qui pètent directement pour le plaisir des tympans comme l’excellent "Meshi’ha" (mon titre favori de l’album), le génialissime "Insomniac Animal" ou "Diving Bell and Butterfly".

Bon, la composition musicale n’est pas très recherchée. Mais elle parvient à nous faire pénétrer avec une certaine douceur et beaucoup d’émotions dans l’atmosphère du groupe par divers procédés. Tout d’abord, des guitares aussi bonnes en rythmiques agressives qu’en mélodie. Ensuite, une basse lourde et rapide marquée par une batterie puissante. Sans oublier une voix alternant entre chant clair, growl en passant par du scream.

Bien entendu, en tant que grand amateur de brutalité et d’orgie auditive, ce n’est pas le genre de Metal que j’écouterais tous les jours. Néanmoins, Memories Of A Dead Man fait partie de ces jeunes groupes qui proposent un contenu original et qui méritent que l’on s’intéresse à leur musique car franchement, même si on n'est pas fan de Metal ambiant, elle en vaut carrément le coup ! Malgré ses quelques passages répétitifs et son manque de distorsion, V.I.T.R.I.O.L est satisfaisant. C’est pas pour rien que l’album fait partie du patrimoine de musique actuelle de la Bibliothèque Nationale de France. Peut-être le groupe fera-t-il mieux l’année prochaine ? Car en effet, le combo a annoncé il y a peu, la fin de l’enregistrement de leur nouvel album, qui devrait voir le jour début 2014. J’ai hâte d’entendre le résultat !

7,5/10

Line-up :

Pierre Duneau : Chant

Ben Debrun : Guitare

Audrey Henry : Basse, coeurs

Tony Garcia : Guitare

Jeff Ertle : Batterie

N’hesitez pas à vous procurer V.I.T.R.I.O.L et à soutenir le groupe sur les réseaux-sociaux !

PS : Merci à Ben de m’avoir envoyé l’album.

Chronique de "V.I.T.R.I.O.L" de Memories Of A Dead Man
Chronique de "V.I.T.R.I.O.L" de Memories Of A Dead Man

Commenter cet article