Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Metal Universe

Metal Universe

Live-reports - chroniques - interviews

Publié le par Nicolas Pons
Publié dans : #concert, #cannibal corpse

En pleine tournée européenne, Cannibal Corpse a fait éscale au Bataclan le 24 février dernier pour une date unique en France. Une soirée sous les couleurs du Death Metal s'annonçait car, en plus d'être en co-headlining avec DevilDriver, les cinq cannibaux sont accompagnés de The Black Dahlia Murder et de Hour Of Penance.

Bien que le concert ne commence qu'a 18 heures, nous sommes arrivés devant la salle à midi pour être sûre de rencontrer les musiciens. Cette méthode a bien porté ses fruits. En effet, nous avons pris des photos avec les deux guitaristes de DevilDriver, Mike Spreitzer et Jeff Kendrick qui, après nous avoir accueilli à l'entrée de la salle, nous ont signé nos places et nous ont gentiment donné un médiator. La journée commence plutôt bien !

Peu de temps après, pendant que nous mangions devant la salle, un homme nous dit : "Hello guys !". C'était Alex Webster, le bassiste mythique de Cannibal Corpse ! Après avoir réalisé, on fonce vers lui pour lui demander des autographes et des photos. Comme j'ai vu Cannibal Corpse au stand de dédicaces au Hellfest l'année dernière, je lui dis : "I don't know if you remember, but I saw you at Hellfest last year, at the signin session". Evidemment il ne m'a pas reconnu, ils rencontrent énormément de monde : "No I don't remember because we see a lot of people, but thank you for comming !". Toujours aussi cool Mr.Webster !

En revanche on ne pourra pas en dire de même de Dez Fafara, le chanteur de DevilDriver. En effet, il faisait beaucoup d'aller-retour entre la salle et son tour-bus. On a essayé de lui parler à plusieurs reprises mais il n'arrêtait pas de nous dire qu'il n'avait pas le temps. Bon c'est vrai que ça doit être chiant d'avoir sans arrêt des mecs qui te demandent des autographes mais c'est un peu la rançon de la gloire, c'est grâce aux fans qu'il peut vivre de sa musique. Sinon c'était marrant de voir les musiciens qui sortaient de la salle pour visiter la capitale.

Il est plus de 17 heures, les portes s'ouvrent enfin. Pendant près d'une heure d'attente, la salle se remplie petit à petit, aussi bien dans la fosse que dans les balcons. Les lumières s'eteignent, les choses sérieuses commencent : c'est parti pour plus de trois heures de Death Metal ! A la base, c'est Winds Of Plague qui devait jouer en premier, mais finalement (et heureusement), c'est Hour of Penance qui à l'honneur d'ouvrir cette soirée. Les quatre Romains nous délivrent une musique violente, certe, mais la musique est trop répétitive et les musiciens restent trop statiques à mon gôut. En revanche ils sont balaises, surtout le batteur avec ses blast beat incessants notamment sur "Paradogma".

Place maintenant à The Black Dahlia Murder. Les claviers de "A Shrine To Madness" se font entendre ainsi que "Moonlight Equilibrium". Ces deux extraits de Ritual (dernier album du groupe sorti en 2011) mettent tout de suite le Bataclan dans le bain. Le groupe, visiblement très en forme et content d'être ici, déborde d'energie. Le chanteur Trevor Strnad est une vraie pile éléctrique ! Il saute dans tout les sens, chauffe la salle avec son charisme et son "bierbuch". Le groupe n'oublie pas les classiques qui m'ont rappelés de magnifiques souvenirs de collège comme "Necropolis", "Miasma" ou "I Will Return". Pas de doute possible, The Black Dahlia Murder est le groupe le plus énergique et "vivant" de la soirée. Et comme j'étais au premier rang, j'ai eu la setlist !

C'est au tour de DevilDriver de monter sur les planches. La bande à nôtre ami Dez commence leur setlist par un titre qui déclenche directement le chaos total : "End Of The Line". Pour être honnête, je n'ai jamais assisté à un concert aussi brutal que celui de DevilDriver. Les cinq Californiens sont très actifs sur scène mais ce sont les fans qui le sont encore plus : les slams et les mosh s'enchainent sans arrêt à une rapidité exceptionnelle (on comprend mieux pourquoi ils voulaient faire figurer leur circle pit du Wacken 2006 dans le Guinness...). Du coup, ça devient vite épuisant de se ramasser tous les slammers dans la gueule et d'être compressé contre les barrières. Concernant les morceaux, le groupe nous gâte avec pleins de bons titres : "Dead To Rights", "Horn Of Betrayal" et evidemment, THE morceau fédérateur du groupe : "Clouds Over California" ! Le groupe terminera sa préstation par "Meet The Wretched" qui commencera par un wall of death mémorable.

Il est enfin l'heure du moment tant attendu de la soirée, les cinq bouchers de Cannibal Corpse sont là : la tuerie va commencer ! Le show débute par les trois premières chansons de Torture (dernier album du groupe sorti en 2012) : "Demented Aggression", "Sarcophagic Frenzy" et "Scourge Of Iron" qui nous mettent une bonne claque d'emblée ! Les pogos ne manquent pas à l'appel et se manifestent très vite. George "Corpsegrinder" Fisher, en pleine forme headbang sans relâche, le duo de guitares Pat O'Brien/Rob Barrett est parfait, la basse d'Alex Webster raisonne dans le Bataclan et la batterie de Paul Mazurkiewicz est technique et rapide. Bien que "Death Walking Terror" et "Devoured By Vermin" ne soient pas présents ce soir, les morceaux du set sont merveilleusement bien choisis. En effet, le groupe alterne entre des titres plus récents : "Evisceration Plague", "The Time To Kill Is Now", "Make Them Suffer"... les vieux classiques : "I Cum Blood", "A Skull Full Of Maggots" et bien sur "Hammer Smashed Face". Dernier morceau de la soirée, "Stripped, Raped and Strangled" achevera tous les survivants. Depuis leurs débuts il ya 25 ans, en 1988, nos cannibaux favoris n'ont pas pris une ride.

Pour conclure, ce fut une soirée 100% Death Metal que nous a proposé Garance Productions. Un concert ultra brutal avec des invités de marque : une bonne découverte avec Hour Of Penance, une claque survitaminée avec The Black Dahlia Murder, une biffle métallique de la part de DevilDriver et une préstation quasi-parfaite des Cannibal Corpse, peut être meilleure que celle du Hellfest l'an dernier. C'est sur, c'était LA date Death Metal à ne pas manquer en ce début d'année 2013.

PS : Pour voir toutes mes photos du concert, c'est ici.

Cannibal Corpse + DevilDriver + The Black Dahlia Murder + Hour Of Penance, 24/02/13, Paris
Cannibal Corpse + DevilDriver + The Black Dahlia Murder + Hour Of Penance, 24/02/13, Paris
Cannibal Corpse + DevilDriver + The Black Dahlia Murder + Hour Of Penance, 24/02/13, Paris
Cannibal Corpse + DevilDriver + The Black Dahlia Murder + Hour Of Penance, 24/02/13, Paris
Cannibal Corpse + DevilDriver + The Black Dahlia Murder + Hour Of Penance, 24/02/13, Paris
Cannibal Corpse + DevilDriver + The Black Dahlia Murder + Hour Of Penance, 24/02/13, Paris

Commenter cet article