Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Metal Universe

Metal Universe

Live-reports - chroniques - interviews

Publié le par Nicolas Pons
Publié dans : #top 5 2012

2012 aura été une année bien chargée en matière de nouveaux disques. En cette fin d'année 2012 , je ne resiste pas à l'envie de vous faire partager mon Top 5 des albums sortis en 2012 ! J'en profite pour vous souhaiter de très bonnes fêtes de fin d'année et pleins de bonheurs pour 2013 ! \m/

PS : J'ai crée la page Facebook Metal Universe , allez y faire un tour ! 3;)

#1 : T.A.N.K - Spasms Of Upheaval

#1 : T.A.N.K - Spasms Of Upheaval

#2 : Cannibal Corpse - Torture

#2 : Cannibal Corpse - Torture

Slipknot - Antennas To Hell

Slipknot - Antennas To Hell

Magoa - Animal EP

Magoa - Animal EP

Stone Sour - House Of Gold & Bones Part 1

Stone Sour - House Of Gold & Bones Part 1

Voir les commentaires

Publié le par Nicolas Pons
Publié dans : #chronique, #all that remains

Deux ans après For We Are Many , la formation Americaine All That Remains revient avec un sixième album : A War You Cannot Win.

L'album nous met directement dans l'athmosphere Metalcore du groupe avec le dynamique "Down Through The Ages" et le puissant "You Can't Fill My Shadow".

Je sais , le Metalcore renferme des mélodies et des chants clairs mais je trouve que ce nouvel album contient trop de chants clairs notamment sur "Stand Up" ou "Asking Too Much". Je pense également que certaines chansons font tache comme "Calculatingloneliness". Je suis d'accord , un peu de mélodies ça fait pas de mal mais de là en faire une chanson douce , je trouve que ça ne correspond pas à du ATR.

En revanche , cet album renferme de très bonnes chansons comme le Heavy "A Call To All Non-Believers" , "Sing For Liberty" ou "A War You Cannot Win".

En ce qui concerne le jeu des musiciens , c'est carré. Les solis sont justes énormes (je pense au solo de "You Can't Fill My Shadow") , la basse est lourde , la batterie est d'un très bon niveau et les chants clairs sont assez-bien répartis avec les growls.

Bien que ce nouvel opus soit un peu trop mélodique à mon goût , le rendu est globalement satisfaisant et agréable à écouter.

7,5/10

Line-up :

Philip Labonte : Chant

Mike Martin : Guitare Soliste

Oli Herbert : Guitare Rythmique

Jeanne Sagan : Basse , choeurs

Jason Costa : Batterie

Chronique de "A War You Cannot Win" de All That Remains
Chronique de "A War You Cannot Win" de All That Remains

Voir les commentaires

Publié le par Nicolas Pons
Publié dans : #chronique, #magoa

Après un premier album de grande envergure (Swallow The Earth) , le groupe Magoa revenait le premier Novembre dernier avec un nouvel EP intitulé sobrement Animal.

Le petit dernier commence avec "A Thousand Lives" (dont le clip tout aussi énorme que la chanson a été mis en ligne il y a peu de temps) , un morceau qui nous met tout de suite dans l'ambiance du groupe ! "Animal" , premier extrait de l'EP s'ensuit avec sa rythmique et ses breakdowns bien Heavy.

Magoa nous délivre-là un disque bien bourrin comme je les aime avec des morceaux comme "Enemy" et son refrain entrainant ou encore le puissant "Sharks".

Musicalement , les cinq Ermontois assurent. Les rythmiques sont puissantes , le jeu de batterie est carré , la basse est bien lourde et la voix alterne à merveille entre cris aigus et growl.

Le seul petit reproche que j'aurais à faire est le manque de solos. Enfin , personnellement je préfère un groupe avec des rythmiques bien bourrines taillées pour le live qu'un groupe de Core beaucoup trop mélodique avec que des solis infaisables ! Outre le magnifique artwork réalisé par Matthieu Pequignot , la galette est accompagnée d'un bonus track en featuring avec Shawter (chanteur de Dagoba) qui est tout aussi énorme !

9/10

Line-up :

Cyd : Chant

Vince : Guitare

David : Guitare

Swammer : Basse

Martin : Batterie

Allez voir leur site et soutenez le groupe sur les réseaux sociaux !

(Photo du groupe par Anthony Dubois)

Chronique de "Animal" de Magoa
Chronique de "Animal" de Magoa

Voir les commentaires

Publié le par Nicolas Pons
Publié dans : #concert

Pour son dernier concert de l'année , la MJC "Le Studio" de Limours organisait un concert caritatif au profit des Restos du Coeurs. Le public devait soit ramener un jouet neuf soit payer le prix habituel de l'entrée. Cette soirée était plus orientée Hardcore. En effet , ce soir-là , les "Rockeurs qui ont du Coeur" s'appelaient Reverse The Rules , Locomuerte et Beast.

C'est Reverse The Rules qui a l'honneur d'ouvrir ce soir. Le groupe est composé de quatre membres appartenant chacuns à des formations assez connues (In Trails , Black Bom A , Onesta , Ambryo et Self Hate). Bien que j'aime beaucoup In Trails , le Hardcore , ça n'a jamais été mon truc. En revanche , les quatre Coreux savent mettre l'ambiance ! Entre les pogos qui s'enchainent et les mécheux qui Headbanguent sans relâche , tout le monde y trouve son compte.

Après cette "piqure de Core" , c'est au tour de Locomuerte de monter sur scène. Je les ai déjà vus deux fois auparavant , je savais à quoi m'attendre et comme d'habitude , je n'ai pas été déçu. "C'est bien de pouvoir jouer à la maison !" déclare le chanteur Noxy Demente en référence à leur premier album "Màquina De Guerra" enregistré "dans la pièce à côté" en 2011. Le groupe nous délivrera un show bourré d'énergie avec leurs meilleures chansons comme "Guerilla Nota" , "Bandolero" , "Lm Vitamina"... et le groupe nous jouera un morceau de leur prochain album.

Dernier groupe de la soirée , Beast monte à son tour sur les planches. Alors , je n'apprecie pas le fait de critiquer et de juger un groupe trop rapidement , mais franchement , ce groupe n'était pas forcément mauvais mais décevant. Déjà , je pense qu'ils ont dû se gourer d'endroit parceque leur intro commençait par une chanson de Booba. Nan mais sérieusement , du Rap à un concert de Metal quoi ! Je sais , oui c'est du Hardcore mais en plus le groupe enchaine les clichés du genre : leur manière de se fringuer qui rappelle celle des Rappeurs ( casquettes , survets , t-shirts extra-larges ) , les breakdowns interminables qui se répètent...J'ai pas trop accroché.

Conclusion : Une soirée un peu moyenne à mon goût et globalement sympathique. Bah oui , du Metal reste du Metal et même si on n'a pas apprécié les groupes , on ne peut pas leur reprocher d'être venue pour la bonne cause.

Concert Metal "Les Rockeurs Ont du Coeur" , 01/12/12 , Limours
Concert Metal "Les Rockeurs Ont du Coeur" , 01/12/12 , Limours
Concert Metal "Les Rockeurs Ont du Coeur" , 01/12/12 , Limours
Concert Metal "Les Rockeurs Ont du Coeur" , 01/12/12 , Limours
Concert Metal "Les Rockeurs Ont du Coeur" , 01/12/12 , Limours
Concert Metal "Les Rockeurs Ont du Coeur" , 01/12/12 , Limours

Voir les commentaires

Publié le par Nicolas Pons
Publié dans : #stone sour, #chronique

Deux ans après Audio Secrecy (qui manquait un petit de peu de pêche) , les quatre (Shawn Economaki étant parti en 2011) Américains de Stone Sour reviennent avec un double album (dont la deuxième partie sortira en 2013) intitulé House Of Gold & Bones.

Le disque commence avec "Gone Sovereign" et "Absolute Zero" , les deux premiers singles. Après un début bien Heavy comme celui-là , l'album ne peut que être un succès... Et il l'est ! Je ne me suis pas ennuyé pendant une chanson !

Stone Sour nous délivre la un album riche et varié aussi bien avec des morceaux doux comme "The Travelers,Pt.1" , "Taciturn" ou l'entraînant "Influence Of A Drowsy God" et des morceaux bien bourrines comme "A Rumor Of Skin" , l'énorme "My Name Is Allen" ou le Thrashy "RU486". On ressent également des influences Hard Rock des 70s/80s particulièrement sur le morceau "Tired" , ce qui n'est pas déplaisant , bien au contraire.

Musicalement , c'est niquel , comme d'habitude. La batterie de Roy Mayorga est dynamique , les guitares de Jim Root et Josh Rand sont rapides (que ça soit les solis ou les rythmiques) , la basse de Rachel Bolan (remplacant de Shawn et membre de Skid Row) est bien lourde et la voix de Corey Taylor est puissante et magnifique.

Si on peut faire un reproche à ce chef-d'oeuvre , bien que ça ne soit qu'un petit détail , il n'y a pas les parôles dans le livret , je trouve ça un peu dommage. A par ça , je trouve l'album très bien. En plus , outre le packaging très original , dans le livret , il y a une histoire écrite par Corey Taylor sur un jeune homme sur le point de grandir.J'ai hate que la deuxième partie sorte !

9/10

Line-up :

Corey Taylor : Chant

James "Jim" Root : Guitare soliste

Josh Rand : Guitare rythmique

Rachel Bolan : Basse

Roy Mayorga : Batterie

Photos : DR

Chronique de "House Of Gold & Bones Part 1" de Stone Sour
Chronique de "House Of Gold & Bones Part 1" de Stone Sour

Voir les commentaires

Publié le par Nicolas Pons
Publié dans : #stone sour, #concert

Le dimanche 25 novembre dernier , Stone Sour entama sa tournée européenne. Et quoi de plus normal pour le groupe de passer par le Bataclan après plus de deux ans d'absence sur le territoire Français !

Nous sommes arrivés devant la salle vers 19h00. Et évidemment , on était pas les premiers : il y avait une queue de malade ! En même temps , pour un aussi bon groupe que Stone Sour , c'est normal. A 19h30 , on rentre enfin dans la petite salle et peu de temps après que les gens soient rentrés , le premier groupe commence à jouer.

La première partie de la soirée se nomme Hounds , un groupe originaire de Grande Bretagne. Musicalement , on dirait un mix étrange entre du Punk et de l'electro. Je ne sais pas qui a eu l'idée de mettre un groupe de ce genre en première partie d'un groupe de Metal US mais franchement , c'est bizare d'autant plus que pour les autres dates de Stone Sour , c'est les Papa Roach qui assurent la première partie. Bien sur , les Anglais n'ont pas réussi à conquir tout le public hein , mais moi , bien que cela ne soit pas mon style , j'ai trouvé ça original.

Après moins de 30 minutes de balances après les Hounds , il est temps de changer radicalemnt de style. En effet , il est environ 20h30 , les lumières s'eteignent , il est enfin l'heure de Stone Sour ! Le début de "Gone Sovereign" raisonne dans la salle. La tention monte , le groupe monte sur scène , le public est en transe ! Le groupe entame son set par "Gone Sovereign" et "Absolute Zero" , les deux premiers singles du dernier album "House Of Gold And Bones-part 1" sorti le 22 octobre dernier. Corey Taylor , comme toujours très communicatif avec son public se permet quelques mots de Français : "Bonsoir mes amis ! Ca va ?".

Le set du groupe est méthodiquement bien partagé , les morceaux issus des quatre albums studios du groupe sont bien choisis : que ça soit des morceaux d'"Audio Secrecy" comme "Mission Statement" , "Digital" ,de "Come what(ever) may" comme "Hell and Consequences" , "Made of Scars" , du premier album éponyme comme le génialissime "Blotter" , le rare "Orchids" ou des morceaux du nouvel album comme "Rumor of Skin" ou le Thrashy "RU486". Le public est conqui , des slams surgissent et les pogos se manifestent. Le groupe aussi est visiblement content d'être là : les guitaristes Jim Root et Josh Rand jettent des médiators au public et Johny Chow , le bassiste live fera de même.

La salle est replongée dans le noir. Corey remonte sur scène avec sa guitare et échange avec le public. Après une reprise d'Alice In Chains et un magnifique "Bother" en solo , les autres membres reviennent , c'est l'heure de l'émouvant "Through Glass". La salle se transforme en karaoké géant , les parôles sont scandées par l'assemblée. Le groupe terminera son set avec "30/30/150" , premier morceau de "Come What(ever) May" qui fera un massacre dans la fosse. Le groupe quittera la scène sous un tonnère d'applaudissements. Malheureusement , je n'ai pas pu attraper de médiators ou de setlist , mais le meilleur de cette soirée était à venir...

En effet , après avoir manger pas loin de la salle , 01h30 après la fin du concert , onrepasse devant la salle du Bataclan , et là , devinez qui était là entrain de signer des autographes ? Jim Root en personne !!!! Je n'en croyais pas mes yeux , mon idole était là devant moi. Sans hésiter , je vais le voir et je lui demande de me signer mes CDs et de prendre une photo avec lui.Je ne vais pas tout dire mais on a un peu parlé avec lui et ce mec est super sympa , très posé et fait tout pour satisfaire ses fans. A l'heure actuelle , je n'en reviens toujours pas delui avoir parlé. Mais j'étais trop timide pour lui poser toutes les questions qui fusaient dans ma tête. Quand je le reverai , je l'interviewrai.

Conclusion : Cette soirée en famille était mémorable , un concert de qualité et un after avec Mr.Root inoubliable. Mon rêve s'est enfin réalisé.

PS : Pour voir mes autres photos du concert , c'est ici

Stone Sour + Hounds , 25/11/12 , Paris
Stone Sour + Hounds , 25/11/12 , Paris
Stone Sour + Hounds , 25/11/12 , Paris
Stone Sour + Hounds , 25/11/12 , Paris
Stone Sour + Hounds , 25/11/12 , Paris
Stone Sour + Hounds , 25/11/12 , Paris

Voir les commentaires