Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Metal Universe

Metal Universe

Live-reports - chroniques - interviews

Publié le par Nicolas Pons
Publié dans : #concert, #valet de trèfle

Pour ce dernier article de la saison (et oui déjà), nous allons aborder un groupe dont j’avais déjà parlé il y a quelques mois et dans lequel joue un de mes amis guitaristes (Thomas, AKA Valmont Black): il s’agit de Valet de Trèfle.

En février dernier, lors de leur passage au Tremplin-les-Bains de Forges-les-Bains, j’avais énormément apprécié leur musique, bien que leur set fut amputé de quelques morceaux. Avant de profiter de vacances bien méritées, le groupe s’est rendu au Pitchtime de Dourdan le 11 juillet dernier aux côtés de Central Express.

J’ai malheureusement raté la prestation de Central Express.... Je sais c’est mal. En revanche, je n’ai pas perdu une miette du show de Valet de Trèfle ! Si le groupe nous avait habitué à une intro « classique », il n’en est rien de celle proposée ce soir. En effet, nos quatre Valets entrent sur une musique plutôt (trop) calme… qui se mue en quelques secondes en un grindcore digne d’un bon vieux Ultra Vomit !

Après cet interlude poétique d’une minute, le groupe entame son set avec « L’appel » puis « La Chute » et son break de fin qui remuera toutes les têtes. Contrairement à Forges, Valet de Trèfle est programmé en tête d’affiche ce soir, l’occasion rêvée de nous faire partager tout leur répertoire. En plus de jouer ses « classiques », à l’image du très mélodique « Elle viendra te chercher » ou « Le mouton et le loup », le groupe nous interprètera des compos plus récentes comme « La mort de l’âme » (à ne pas confondre avec La mort de Lââm, autre morceau qui hante mon imagination…) et « l’Exorcisme », un titre ultra lunatique qui illustre parfaitement l’esprit du film du même nom.

Bien entendu, Valet de Trèfle n’oublie pas d’exploiter à fond son image et son idéologie punk. En effet, les « Con : sommation » et autres « Je suis patriotique » sont de vrais hymnes punks. En parlant d’hymne, le morceau « Je suis patriotique », avant de partir en gros bordel, commence par La Marseillaise, interprétée avec passion et avec la main sur le cœur par le chanteur. Cependant les bonnes choses ont une fin : c’est déjà l’heure de la dernière chanson. Mais après cette « Battle for Ponyland » (oui, c’est bien le titre du morceau, cf photo de la setlist), la foule en redemande.

Et évidemment, ce qui devait arriver arriva : le groupe a rejoué une dernière fois le d’ores et déjà culte « What the Fuck ?! », véritable titre fédérateur. Cet ultime morceau verra l’assemblée debout (certains se mettent même à danser et à pogoter) afin d’être au plus prêt du groupe. Thomas, mon poto guitariste, lâchera même sa guitare pour faire un slam dans le public (heureusement qu’il est léger, cf photo) !

En résumé, les Valets de Trèfles m’ont définitivement conquis. Avec leur punk tantôt calme tantôt énervé avec une touche métallique, ils offrent une musique assez variée et accrocheuse. Mais ce que j’ai le plus apprécié, c’est ce côté déconneur et « prend la vie comme elle vient ». Car même si les textes de Valet de Trèfle traitent de sujets assez sérieux, le groupe n’hésite pas à y ajouter une bonne dose d’humour, car comme je l’ai toujours dit : on peut rire de TOUT, mais pas avec n’importe qui (donc pas Remi Gaillard, lol).

Après cette blague minable, je terminerais par adresser tout mon soutien au groupe qui va bientôt enregistrer une démo (vous allez aller loin les gars !!). Sinon, je vous souhaite d’excellentes vacances et on se retrouve fin août pour le prochain article ; sur ce, portez vous bien et profitez !

Toutes les autres photos du concert ici.

Thomas

Thomas

Alexandre

Alexandre

Nicolas

Nicolas

Mathias

Mathias

Valet de Trèfle, 11/07/14, Dourdan
Valet de Trèfle, 11/07/14, Dourdan
Valet de Trèfle, 11/07/14, Dourdan
Valet de Trèfle, 11/07/14, Dourdan
Slam 'till death !

Slam 'till death !

Valet de Trèfle, 11/07/14, Dourdan

Commenter cet article

Anne Hau'neemes 21/07/2014 21:00

Je passe faire la relou, juste pour les moteurs de recherches :p Le nom du groupe, c'est ValetS de trèfle .. Avec un S ;) hé hé, sinon sympa l'article ! Ça vend du rêve !
Good vibes ))