Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Metal Universe

Metal Universe

Live-reports - chroniques - interviews

Publié le par Nicolas Pons
Publié dans : #concert

Pour son dernier concert Metal de la saison 2013/2014, la MJC Le Studio nous a concocté un ultime plateau 100% bourrin avec Pitbulls in the Nursery, Kaizen et When Reasons Collapse.

C’est When Reasons Collapse qui ouvre le bal. Fondé en 2008, le combo de l’Essonne bénéficie actuellement d’une hausse de popularité remarquable. En effet, après avoir assuré une soixantaine de concerts l’année dernière dont une tournée en Europe de l’est, le groupe sillonne encore les routes à l’heure actuelle, tout en écrivant son premier album. Comme j’ai pu le constater lors de leur passage à Dourdan en mai dernier, il est vrai que When Reasons Collapse jouit d’une forte réputation scénique ; car, ne l’oublions pas, le groupe officie dans un Deathcore mélodique mené à la baguette par une chanteuse déchainée : j'ai nommé Cristina.

Ce soir n’échappe pas à la règle, puisque tous les membres sont en pleine forme, sauf un des guitaristes qui a récemment subi une opération à la jambe, ce qui ne l’empêche pas de sautiller et d’headbanguer sur sa chaise (il faut le voir pour le croire). Malheureusement (c’est souvent le problème des premières parties), outre les quelques coreux et leur capoeira, les moshs sont quasiment absents, ce qui n’empêche pas aux musiciens et au public de passer un bon moment. D’ailleurs, Cristina (toujours aussi sympathique) ne cache pas son enthousiasme, déclarant être « super contente d’ouvrir pour Pitbulls in the Nursery » , en nous rappelant qu’elle a vu le groupe pour la première foi « il y a 10 ans ». Au programme, des titres survoltés , issus des deux premiers EPs du groupe (Tale of Crime et Full of Lies). En prime, le public aura le droit à un tout nouveau titre éponyme bien ficelé qui fera l’unanimité.

Changement de registre avec Kaizen (à ne pas confondre avec Kaizer). Il est bon de rappeler d’emblée que 2014 marque la vingtième année de service des Versaillais. Avec toutes ces années d’activité, le groupe a eu la chance de pouvoir partager l’affiche avec bon nombre de légendes internationales du Metal (Slayer, Cannibal Corpse, Immortal, Machine Head, Lamb of God…) mais aussi des pointures nationales comme Gojira, Dagoba et Black Bomb A (oui ça fait de beaucoup de noms en « A » !). Grâce à ses deux premières démos, le groupe a intégré XIIIbis Records afin d’enregistrer son tout premier album : Clear the Path.

Honte à moi, je ne connaissais pas Kaizen. En revanche j’ai carrément accroché à leur musique pleine de guitares accordées bien basses et de la double pédale. Ce soir, le groupe nous interprètera une dizaine de morceaux, dont la plupart sont extraits de leur second album Sink (2005) dont « Therapy », l’excellent « Gangrene » ou encore « Time & tide ». Le public est rapidement conquit face à ce concentré de death metal teinté de modernité. Une bonne découverte !

Tête d’affiche de la soirée, Pitbulls in the Nursery fait son entrée, plongé dans le noir complet, c’est l’heure de lâcher les chiens ! Dieu sait que j’en ai vu des concerts dans cette MJC, mais jamais je ne l’avais vue aussi remplie que pour le concert des Pitbulls. Bien que je n’avais pas vraiment écouté la musique du groupe auparavant, j’étais conscient de leur notoriété atteinte depuis leur création à Rambouillet en 1996. C’est sous un tonnerre d’applaudissements que le groupe entame son set avec « Conspiracy », un de leur morceaux les plus récents qui met tout de suite dans l’ambiance !

A l’heure actuelle, il m’est encore difficile de définir le style musical du groupe. En effet, on y retrouve les éléments du death metal (growls, guitares saturées, double pédale…) mais aussi une touche progressive et ultra ambiante qui ont fait le succès du groupe. A l’instar de cette brutalité, c’est cette identité musicale qui m’a séduite. Cet exemple s’illustre parfaitement avec « Calibrated », véritable titre lunatique partagé entre énergie et musique d’ambiance. Mais mon titre favori reste « Lunatic Factory » tiré de Lunatic, premier album du groupe, morceau ultra rapide porté par des blasts incessants et des guitares que je qualifierais d’« épileptiques ». Un des moments forts du show restera ce morceau de cithare interprété par un des guitaristes qui fera planer toute la salle l’espace de quelques minutes.

Comme à son habitude, la MJC Le Studio nous a proposé une affiche de bonne qualité avec trois formations nationales qui nous prouvent le Metal français a encore de bonnes heures devant lui : des retrouvailles énergiques avec les When Reasons Collapse, une bonne découverte avec Kaizen ainsi qu’une énorme claque de la part de Pitbulls in the Nursery. En espérant que la MJC nous prépare une programmation encore plus alléchante pour la saison 2014/2015.

Toutes les photos de Lena le Quellec ici.

When Reasons Collapse

When Reasons Collapse

Concert Metal, 12/04/14, Limours
Kaizen

Kaizen

Concert Metal, 12/04/14, Limours
Pitbulls in the Nursery

Pitbulls in the Nursery

Concert Metal, 12/04/14, Limours

Commenter cet article